Voyage con la muerte, une exposition au Cadran de Fanny Legrand

Fanny Legrand

Vit et travaille à Rennes. Elle est à la fois artiste-auteure et animatrice d’éducation populaire. Sa démarche artistique passe par la recherche, les rencontres, les ateliers et la création. Dessinatrice, chercheuse, elle utilise mots, dessins et photographies, use de la sensibilité de son trait, du noir et blanc pour questionner le monde dans lequel elle évolue. Sans apporter de réponse, elle interroge les relations humaines mais aussi son positionnement politique dans la société. « Comment ai-je la possibilité, en tant qu’artiste, de faire évoluer les choses, celles qui me révoltent? »

Fanny Legrand pose ses mots sur ses cahiers et finalise ses pensées en livre-objet. Elle joue avec l’espace de la double page, en recherche graphique qui jongle avec ses mots, dessins, photographies, avec la superposition… Le livre lui permet de mettre en page et en narration ses réflexions sur le monde. « Avec le dessin je dis autre chose que ce que j’écris ou que ce que je photographie. Tout se complète dans l’espace papier. » Animée par les rencontres se créant autour des pratiques artistiques, elle organise des Repas dessinés et développe des projets en collectifs : « Le trait commun » est un duo d’artiste rennais composé de Brice Benedetti et de Fanny Legrand depuis 2015. Par l’écrit et le dessin, ils questionnent les travers de la société et ses répercutions sur l’humain. « BONJOURE » est un atelier de sérigraphie et d’arts visuels qui rassemble six artistes. Derrière sa grande vitrine brillante, on dessine, grave, imprime, relie, découpe, on façonne des images, des livres et des objets… Ouvert au public depuis juillet 2020, les artistes font vivre ce lieu en proposant des ateliers, des expositions et en accueillant d’autres artistes en résidence.

Voyage con la muerte

Durant l’hiver 2019/2020, Fanny Legrand est partie plusieurs mois au Mexique pour y découvrir les pratiques culturelles et artistiques liées à la mort. « Je crois que le sujet de la mort est tabou, triste, mal accompagné en France. Et ça me révolte ! » L’artiste choisit de travailler ce sujet entre la France et le Mexique car, pour elle, la comparaison est riche. Elle souhaite apporter un autre regard sur la mort et le deuil dans son pays. Elle a envie de confronter et comprendre les différences existantes entre ces deux cultures. Pourquoi est-ce tabou en France et accessible au Mexique ?

« Par ce projet, j’espère ramener un peu de joie, de beauté dans ce moment que je trouve difficile ici. »

Ce qui la questionne ce n’est pas seulement la mort mais plutôt la manière dont les personnes la perçoivent. La façon dont le deuil s’opère dans ces deux sociétés en perpétuel mouvement. Afin de produire une trace, l’artiste va s’appuyer sur ses expériences, des rencontres, des témoignages et des lectures dans les deux pays.

Elle choisit d’aborder ce sujet par le dessin, la photographie et la gravure. Au Mexique, la gravure est une pratique permettant depuis toujours de parler de sujets politiques, sociaux, quotidiens. Tout au long de son voyage, Fanny a visité des lieux historiques et symboliques autour de la mort, rencontré des habitants, des professionnels du funéraire, des prêtres… et travaillé la gravure dans différents ateliers mexicains.

Exposer dans une maison de quartier était un souhait de l’artiste. Elle désire montrer son travail, sa démarche mais également rencontrer et échanger avec des habitants. La rencontre est essentielle dans son processus de création. Cela lui permet de l’ancrer dans le monde réel, de le questionner et le faire évoluer. C’est donc dans ce but que Fanny animera des ateliers avec le public du Cadran tout au long de l’exposition.

Exposition à la maison de quartier Le Cadran : du 15 octobre au 2 novembre sur les horaires d’ouverture de l’équipement

En parallèle de cette exposition,  offrande participative avec les habitants du Quartier, l’association México-Rennes Partage et le collectif d’habitants de Beauregard « Les arts en ciel ».

Actu 3 Regards

par Accompagnement culturel et vie de quartier 19 octobre 2020

En lien avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *